Hommage à Théo Lattion

Notre membre et ami, Théo Lattion, vient d’entrer dans sa 100ème année ce printemps et que dire si ce n’est mon admiration pour l’homme et son œuvre. Théo peut, je le crois sans honte, être qualifié de Mémoire régionale. Une mémoire que nous sommes nombreux à la lui envier…

Historien autodidacte, Théo est le « Précurseur » et même le père, au 20ème siècle des premières recherches sur le Mur (dit) d’Hannibal. Attentif, curieux, passionné, il nous livre en 1983 ses Réflexions à propos du « Mur d’Annibal ». Ces travaux constituent le premier document d’étude du site.

L’incroyable richesse que Théo nous offre, c’est la pérennisation de la mémoire par l’écrit,  au travers de ses livres mais également par ses travaux de documentation et d’archivage de la petite Histoire locale.

Merci Théo pour tout ce que tu nous offres par amitié et par passion pour ta région.

Tous mes meilleurs vœux.

Romain Andenmatten

Pour marquer le coup, nous avons mis sur notre galerie photographique des photos de la visite sur le site, du chanoine Lucien Quaglia, de Théo et de sa fille Solange, le 7 août 1979. Ces photographies du lieu sont les plus anciennes en notre possession et nous remercions chaleureusement Théo Lattion et Solange Bornet-Lattion qui nous les ont mises à disposition et nous ont donné l’autorisation d’en faire usage.