Actualité 2021

Valorisation et randonnée

Vous trouverez des informations sur une randonnée estivale, sur l’avancement du projet de valorisation ainsi que sur une exposition itinérante qui présente pour la première fois au public la maquette et des objets issus du Mur (dit) d’Hannibal sous l’onglet « valorisation et randonnée ».

Conférences et visites privées

Sur demande, l’association RAMHA peut vous proposer également des conférences et/ou des visites privées sur mesure autour des thématiques développées dans le cadre des recherches qu’elle soutient. lien

Trois publications

Ce milieu d’année 2021 a été riche en publications autour du projet de l’association.

L’article , tant attendu depuis la table ronde de Liddes en 2016, présentant la synthèse de l’étude l’inscription en alphabet (dit) de Lugano est paru début juin (Aberson et al.) tandis qu’un article, initié suite aux travaux de l’association RAMHA, présentant une synthèse interdisciplinaire entre histoire ancienne et archéologie des sources sur la période de l’intégration du Valais dans la zone d’hégémonie romaine est paru en juillet. Si le premier est accessible librement sur internet et a été mis en lien sur la page « L’inscription en 2021 » de l’onglet « Recherches archéologiques », le second n’est actuellement pas encore disponible en libre accès mais nous vous le transmettrons volontiers en .pdf sur demande (info@ramha.ch).

Les trois ouvrages dans lesquels des articles autour du Mur (dit) d'Hannibal ont été publiés.

Un petit ouvrage, existant en français et en allemand, qui aborde la question de la défense en Valais à travers le temps est également sorti début juillet 2021 pour accompagner l’exposition itinérante mentionnée plus haut. Il vous est présenté plus en détails sur la page « Actualités 2021 » de l’onglet « valorisation et randonnée ».

Poursuite des travaux scientifiques

Du 20 au 22 août prochains, l’association RAMHA organisera, en partenariat avec le CIRM (Centre interdisciplinaire de recherches sur la montagne) de l’Université de Lausanne et la Vindonissa-Professur de l’Université de Bâle, une table ronde réunissant tous les chercheurs participant au projet ainsi que des collègues travaillant sur des sujets similaires. Cette troisième rencontre mènera les participants à finaliser leurs études pour la monographie qui présentera le Mur (dit) d’Hannibal et le programme de recherche qui l’entoure.

Au niveau des travaux de terrain, de nouveaux membres ont rejoint le groupe scientifique et des membres de l’équipe envisagent des investigations cet été en Valais sur un site repéré en 2020. Un travail de mémoire de Master sur une sélection de sites similaires au Mur (dit) d’Hannibal  est d’ailleurs aussi envisagé.

L'une des près de 25 cabane du nouveau site repéré dans le Haut-Valais.

Enfin, un site totalement inédit a été repéré et ce, pour la première fois, en Haut-Valais. Ce dernier, situé entre 2840 et 2900 m d’altitude présente des caractéristiques similaires aux autres établissements étudiés et la confirmation de son appartenance au dispositif – ou du moins sa correspondance avec la période d’utilisation du Mur (dit) d’Hannibal,  ou aux événements qui lui sont associés – ouvrirait de nouveaux questionnements quant aux circulations, voire éventuellement aux voies de pénétration dans le cadre des opérations militaires romaines des années 35-25 av. J.-C. entre les Valais et Vallée d’Aoste.

Les collaborations des bénévoles du Groupe scientifique RAMHA avec la Surintendance des  activités et des biens culturels seront aussi officialisées par une convention cet été et devraient se concrétiser par la poursuite des investigations communes et la participation des collègues valdôtains à la publication du site du Mur (dit) d’Hannibal.

En parallèle du travail de publication de belles perspectives de recherches futures autour du Mur (dit) d’Hannibal peuvent ainsi être envisagées.

Les commentaires sont fermés.