Etudes, contacts transalpins et nouvelles investigations

L’étude globale des résultats 2009-2016 sur le Mur (dit) d’Hannibal et des recherches préliminaires sur les autres positions de la région se poursuit. Les travaux des spécialistes ainsi que la synthèse générale donneront lieu à une nouvelle table ronde avec tous les intervenants de la publication en janvier 2019. Cette dernière permettra la synchronisation de tous les chercheurs et une planification détaillée de la suite des travaux.

Deux articles sont actuellement en cours de finalisation. Un article de synthèse dans le cadre de l’étude de l’inscription en alphabet de Lugano sera publié en 2018 dans le cadre d’un colloque international sur les inscriptions dédiées aux divinités tenu à Rome en 2017 (Parole per gli dèi, EGeA, Peter Lang, Genève).

Un second article sera publié dans le cadre de la Roman Archaeology Conference (RAC) d’Edimbourg qui se tiendra du 12 au 14 avril 2018 (lien).

En février 2018, une séance a pu avoir lieu à Aoste entre le responsable scientifique RAMHA, des chercheurs associés au projet et les responsables des recherches archéologiques de la surintendance de la Vallée d’Aoste (lien). A cette occasion de riches échanges d’information ont pu avoir lieu. Les collègues valdôtains nous ont présenté l’état des recherches sur les nombreux sites de haute altitude mis en évidence dans leur région (lien). Un groupe d’amateurs effectuant des observations depuis de nombreuses années dans la vallée d’Aoste participait également à la séance (lien). Nous ne pouvons qu’ici relever le grand intérêt d’une science participative avec une implication de tous les acteurs de la société et espérer pouvoir développer de tels échanges en Valais.

Nous invitons ainsi toute personne ayant connaissance de vestiges de haute montagne à contacter l’archéologie cantonale valaisanne.

En 2017, le guide de montagne Hubert Caloz, nous a, par exemple, signalé une nouvelle position fortifiée dans le haut Val d’Entremont. Cette dernière fera l’objet d’investigations préliminaires en été 2018 mais elle s’intégrerait parfaitement le dispositif mis en évidence par nos recherches. Des investigations complémentaires seront également menées sur certains des sites déjà explorés en 2016 dans l’objectif d’en compléter nos connaissances. Ces travaux seront menés dans le cadre de la publication générale du Mur (dit) d’Hannibal. 

Pour assurer la poursuite de cette étude inédite, sa publication et sa mise en valeur, nos dossiers de recherche de financement ont été mis à jours et peuvent être téléchargés en français, en allemand et en anglais au lien suivant.

Les commentaires sont fermés.